vendredi 19 juillet 2019

UN MOMENT D’OPTIMISME

Il y a parfois des sources inépuisables de joie intérieure qui peuvent passer devant vous et qui rendent votre cœur joyeux et débordant d’optimisme. Toujours en recherche d’idées, je m’évertue à décrire cette société dans laquelle nous vivons et, pour cela, je m’étais installé face à la conciergerie en quête d’idées, sur un transat que la mairie met à ma disposition pour mes longues après-midi de réflexion et de flânerie, pour mon slam de Paris !

Je constate que par terre autour de ce transat foisonne une multiplicité de mégots laissés là par des humains ayant les neurones au chômage technique. Personnellement, je ne fume plus depuis le 1er janvier 2000, cadeau que j’avais fait, en son temps à ma femme, comme signe de mon amour éternel qui n’a pas duré.

Deux jeunes filles armées de bouteilles en plastique s’approchèrent doucement de moi en faisant des petits bons et ramassant au passage tous les détritus et mégots qui jonchaient les pavés du roi. Elles échangent à haute voix pour que j’entende : « Les gens sont terribles. Ils laissent leurs mégots partout en me regardant avec un œil réprobateur ». Sortant de ma rêverie, je leur interjette que ce n’est pas moi car j’ai arrêté de fumer il y a bientôt 20 années. Étonnées ! L’une d’elles me dit : « Alors là, cher Monsieur, pour nous : vous êtes le Phénix des hôtes de ces quais » citant Jean de La Fontaine.

Voilà bien deux jeunes filles qui me portent à penser que, probablement, la société de demain sera meilleure que celle d’aujourd’hui. Bien sûr, il restera toujours les voyous, les sectaires racistes et céphalo-abstinents, les tronches de moule à gaufres, visage de la connerie, mais ceux-là, peu à peu, seront jetés aux oubliettes de l’histoire pour ne laisser apparaître que des jeunes filles qui sauvent la planète. La femme est l’avenir de l’humanité.

La culture n’est pas uniquement inhérente à une origine nationale ou ethnographique mais aussi à une classe sociale, à un milieu professionnel, à une génération… Dès lors, dans un même pays, certaines attitudes et normes sociales seront susceptibles d’être différentes selon que l’on soit issu d’un milieu privilégié ou « populaire », que l’on soit « jeune » ou « vieux », que l’on travaille dans une banque, un ministère, une agence de publicité ou une organisation non gouvernementale (ONG),… Mais, elle reste incontestablement la reconnaissance de ce qui a fait de l’homme autre chose qu’un accident de l’univers.

Anonymode.