jeudi 7 février 2019

HERMES MANUFACTURE DES IGNOBLES

L’anagramme de « Gobelin » est ignoble ! Il est certain que les services marketing ne l’avaient pas vu. C’est un mauvais présage pour la collection d’Hermès qui se déroulait justement à la manufacture du même nom. Au milieu des meubles de style et du mobilier national, Hermès espère ne pas faire tapisserie durant cette Paris Fashion Week, une image subliminale afin de nous faire comprendre que la maison fait partie du patrimoine Français.

Loin, bien loin des créateurs du groupe LVMH et, surtout de Virgil Abloh, la nouvelle pépite de Vuitton, l’arménienne maison qui crée pour l’homme et qui devrait redessiner le marché de demain pousse une enclume avec un cure-dents, mais il est vrai que chez Hermès demain, c’était hier.

C’est toujours le patron qui donne le ton. Le Seigneur des Arnault est un visionnaire dans sa stratégie par opposition à Hermès qui reste bien assis sur un héritage acquis qui tombe tout cru comme une goutte d’or dans la bouche d’un héritier. On dit qu’il faut, parfois, une génération pour créer une entreprise, une génération pour la développer et une génération pour la faire péricliter. Nous y sommes !


Chaque produit de la maison devient chaque jour un peu plus hors du marché, et ressemble un peu plus à la maison Zara qui acquière année après année ses lettres de noblesse. Si on m’avait dit qu’un jour je comparerai Zara à Hermès, je n’aurai pas voulu le croire. Malheureusement, le constat est là, devant nos yeux, et c’est un spectacle d’une tristesse affligeante, en mémoire à Jean-Louis.

« Gérez ça comme votre petite entreprise. Vous avez carte blanche » lui avait dit l’ancien patron d’Hermès, le si distingué et homme de culture Jean-Louis Dumas, quand, en 1988, il lui avait demandé de rejoindre la célèbre maison. Elle était auparavant chez Nino Cerruti, qui l’avait embauchée juste après ses études. Véronique Nichanian brune « de plus de 50 ans » et directrice artistique de l’homme chez Hermès, est l’une des seules femmes à créer des vêtements masculins, et elle occupe son poste depuis 26 ans, une longévité très rare dans ce milieu, mais peut-être aussi trop longue !

Anonymode