mercredi 16 janvier 2019

HERON PRESTON OPENS PARIS FASHION WEEK

Heron Preston, au Palais de Tokyo, présente le premier défilé de son label dans le calendrier officiel de la Paris Men’s Fashion Week. Preston, élevé dans la culture du skate à San Francisco où il a grandi, n’a rien à voir avec la ville britannique située dans le comté de Lancashire. Celui-ci a commencé à faire du buzz sur les médias sociaux en 2012 avec son projet artistique sur le t-shirt Givenchy Rottweiler. Il y a quelques années, quand il a commencé à travailler avec Kanye West, il a découvert le monde de la mode parisienne.

Ancien directeur artistique du mari de la Kardashian, Preston est considéré comme l’homme de la Renaissance post-Internet. Il a travaillé pour Nike et a fait partie du collectif artistique et DJ Been Trill avec Virgil Abloh, Justin Saunders et Matthew Williams. Il a déménagé à New York en 2004 pour reprendre ses études à la Parsons School of Design. Viendra-t-il définitivement à Paris ?

Comparé souvent à Off-White et Virgil Abloh… « Cela ne l’étonne pas car nous avons travaillé ensemble ». Lorsqu’on lui a demandé s’il était surréaliste de se produire à Paris aux côtés de Williams, avec son label 1017 Alyx 9SM, et d’Abloh, fondateur de Off-White et directeur artistique masculin chez Louis Vuitton dont le show inaugural pour la maison en juin dernier a été considéré comme un moment décisif dans la mode, Preston a dit que tout se passe si vite, « qu’il est difficile pour lui de faire une pause et de réfléchir à tout cela ».

Même si l’homme est adoubé par la profession et Abloh son pote, celui-ci est beaucoup moins talentueux que le créateur de Vuitton Homme, car s’il avait été doué Vuitton l’aurait déjà rentré dans son incubateur de créateurs. Toutefois, je vous laisse juge.

Anonymode