vendredi 26 octobre 2018

L’ABRACADABRA FIAC 2019


Pendant quelques jours, chaque année, Paris devient la capitale mondiale de l'art contemporain. La FIAC, véritable institution reconnue dans le monde entier, est l'occasion pour le grand public de découvrir les artistes les plus en vue de l'art contemporain, mais aussi à travers les œuvres des artistes les plus réputés de la planète. Riche s'abstenir, si vous n'avez que 15 millions de dollars sur votre compte en banque, retournez chez vous travailler, car, aujourd’hui, la FIAC est réservée aux ultra-riches, à ceux qui gagnent plus d'un million d'euros par minute comme le Seigneur des Arnault.
Le snobisme s'empare-t-il de cet art ? L'art contemporain prend un "air de jet-set", car les prix sont difficilement abordables, mais surtout, par son rejet de toute dimension d'esthétique ou d'authenticité.
La FIAC s'ingénie à exclure, par principe, les artistes français, en particulier les plus vendus et si vous n'avez pas suivi le cursus artistique requis pour intégrer ce cercle très fermé, et que vous voulez toucher un large public cela est considéré par les professionnels comme un acte de perversion.
Malgré tout, ce sont 1500 artistes qui croisent plus de 75 000 spectateurs dans les allées du Grand Palais. Le Petit Palais et le jardin des Tuileries ainsi que le musée Eugène Delacroix et la place Vendôme deviennent une extension à la coupole du Grand Palais de Chanel. A l'entrée du salon, j'ai rencontré Eva & Adèle : jumelles hermaphrodites dans l'art, qui venaient faire leur show, le concept de Mireille Suzanne Francette Porte, dite Orlan, pour une cause, l'hermaphrodisme en transgressant les frontières des genres, et en donnant à l'art une légitimité sociologique.
La FIAC est aussi l'occasion pour un artiste de recevoir le prix "Marcel Duchamp", lui, qui bouleversera radicalement l'art du 20e siècle. Avec l'invention du ready-made, une pièce que l'artiste trouve «already-made», il faut aussi aujourd'hui avoir un "Mécène-Make" et si vous l'avez alors votre oeuvre devrait attirer les autres à une compétition de riches et ultra-riches pour montrer qui aura la plus grosse, un passe-temps bien masculin !
Comme toutes les foires, celle-ci est, bien entendu, aussi un lieu où les œuvres s'échangent et où les professionnels se rencontrent. A chaque édition, les pronostics sur le prix des œuvres font couler beaucoup d'encre et contribuent à asseoir la légitimité des artistes. Mais, si vous n'y entendez rien, mais que vous avez quand même un carnet de chèques bien rempli, le conseil de Canal-Luxe est d'acheter avec votre émotion. Le seul baromètre de la profession qui ne se trompe jamais.

Anonymode