mardi 20 février 2018

LA MODE A LA BOTTE DES MONDAINES

La téléréalité fera naître pléthore de starlettes en mal de gloire et après avoir enfermé des anonymes dans des maisons et suivi des familles au quotidien, les chaînes aux États-Unis ont présenté en 2003 un concept d’un nouveau genre : “The Simple Life” ou comment deux “filles de « richissimes » et superficielles familles de Los Angeles vont vivre la vie de madame tout le monde à la ferme. Paris Hilton, héritière d’une chaîne d’hôtels et Nicole Richie, fille du chanteur Lionel Richie, privées de mobile, en robes de créateurs, sacs de luxe, bronzage et brushing impeccable se traînent dans la boue ravissante de ridicule et de stupidité, ce qui a fait le ravissement des téléspectateurs.

On le sait désormais. La mode aime la possibilité de renaître tels le phœnix de ses cendres. A la seule différence, c’est que ces bimbos ne représentent pas la mode. Malgré quelques millions de followers au compteur sur leur Instagram respectif, Paris Hilton, femme d’affaires aguerrie, peine désormais à s’imposer comme icône branchée. Plus souvent moquée qu’admirée, la filiforme blonde fait pâle figure à côté du clan Kardashian-Jenner qui accumule des looks « streetwear » minimalistes et dollars. Mais, c’est surtout la mère Karda, en chef de bande, qui a su faire cracher au bassinet les marques de mode.


Entre soirées à L.A, profusion d’articles de luxe et photos niaises, la vie de ces bimbos richissimes agace, voire exaspère. Mais les familles viennent de trouver que vendre leur propre produit deviendra une source de revenue plus pérenne à long terme. Ainsi Kim Kardashian et Kanye West présentaient d’une façon peu conventionnelle la Yeezy collection ; un label créé par le rappeur en collaboration avec Adidas. Cet américain un peu mégalo, qui veut se faire plus gros que le bœuf, reste toutefois un peu « has been ».
En un peu plus de 10 ans, ces icônes « trash » incarnent tout ce qu’il y a de plus agaçant dans le star system de la mode ; un mélange de business et de ridicule. Ils ont voulu attaquer les Fashion Week Européennes mais, le star system ne fonctionne pas comme aux Etats-Unis. Malheureusement, la mode française n’a rien fait pour s’en servir comme point d’appui et retourner le phénomène en sa faveur. Que dire de gens abscons de leurs sens cognitifs !

Anonymode