vendredi 29 septembre 2017

GUY LAROCHE DARC EN CIEL

Maison emblématique de la Couture parisienne, Guy Laroche a confié sa direction artistique au créateur français Richard René. Il succède à l'Américain Adam Andrascik . Ce designer de 46 ans est chargé de réveiller cette maison lancée en 1957 par Guy Laroche, couturier connu notamment pour avoir signé la robe noire de Mireille Darc dans "Le grand blond avec une chaussure noire" et c'est un clin d’œil à Mlle Darc, suite à son décès, à qui il a dédié cette collection. 

Élégant Monsieur ! Nous aimons les hommes de cœur. Ils seront toujours traités avec beaucoup d'égards et les imbéciles qui continueront à faire insulte à notre intelligence, ne doivent pas oublier que les sommets ont la propriété de faire venir d'en haut la foudre, mais d'en bas la lapidation.

Simple mais efficace : pas de fanfreluche qui, trop souvent, vient brouiller un message déjà confus. On reconnait le créateur déjà mûre qui n'a pas besoin d'artifice pour faire exister son talent. J'aime le beau et l'élégant et j'aurai aimé voir cette collection chez Lanvin.
Un virage à 180 degrés qui laisse derrière lui les formes familières et banales des vêtures d'industrieux créatifs qui l'ont précédé. Ici, c’est un choc tellurique, exprimé dans une excellente facture, mêlant tissus luxueux, dans un tableau un tantinet 'Darc' mais en prise directe avec notre époque et de son souffle magique, coupe épurée mais efficace, pas d’esbroufe et cela transforme l’ensemble en un corps de travail précurseur pour la décennie à venir.

Anonymode