lundi 21 août 2017

LVMH LAND PARIS

Le prince du luxe devient organisateur d'un LVMH LAND. Les enfants d'Auteuil, Neuilly, Passy pourront ainsi, à foison, venir jouer dans le nouveau parc d'attraction du Seigneur des Arnault.

Associé à une société des Alpes - espérons qu'ils ont un bon guide - mais, le seul guide que le prince accepte est le guide Vuitton. Le groupe espère propulser ce parc de loisirs dans le 21ème siècle, anciennement (Jardin d’acclimatation) ils vont le rajeunir  en injectant  60 millions d'euros pour le moment. Un parc digne de ce nom situé à l'ouest de la capitale, dans un Bois de Boulogne qui fait tâche la nuit. Le parc restera ouvert pendant les travaux, a déclaré LVMH.

Avec l'aide d'une équipe d'architectes et de paysagistes, il est envisagé de construire une promenade écologique, de reconstruire la mini-ferme et d'installer 17 nouveaux carrousels. L'endroit est une destination obligée pour les parents de la capitale parisienne qui cherchent un divertissement pour leurs enfants en dehors de Disney Land Paris, promenades bucoliques dans les parcs, qui avait en son temps attiré Malia et Sasha Obama au début de la présidence de leur père.

Atteignant le chiffre annuel de deux millions, le musée de la Fondation Louis Vuitton, sur le côté sud du parc, continue son ascension, le seul voilier qui avance sans jamais bouger de son emplacement. De l’école d'équitation, les petites filles habillées par Hermès passeront des jeux équestres à la fondation, et plus tard, aux jeux de l'amour et du Luxe. Un ghetto doré qui ne laissera pas de marbre, mais celui-ci est de Carrare.

Anonymode